L'histoire de la guêpière

La guêpière est un accessoire de lingerie qui apparut en 1946, après la fin de la seconde guerre mondiale et après l’abandon du fameux corset. Ce sous-vêtement confortable et glamour, confère à la femme une silhouette mince et élancée.

La guêpière est composée d'un bustier qui soutient les seins et d'un porte-jarretelles qui fixe les bas grâce à une attache appelée jarretelles, ainsi, elle réunit deux lingeries indépendantes qui sont le soutien-gorge et le porte-jarretelles.

Une nouvelle conception de la mode vit alors le jour, les décolletés sont en vogue, les robes longues ont été remplacées par des jupes courtes et la liberté sur la manière de se vêtir bannit le corset.

La première guêpière offre le même soutien aux seins que le corset mais les enveloppe ce qui réduit le décolleté. C'est la période vintage de la guêpière. Les agrafes placées dans le dos, réglables selon la largeur du buste et la taille souhaitée, permettent plus de mobilité que le corset et facilitent grandement la pose. L'ajustement se fait sur le devant après réglage du dos.

Guêpière 1950

Premières guêpières en 1950

Ainsi, la guêpière a répondu aux attentes des femmes des années 50 en leur procurant un confort et une élégance avec un charme raffiné, voire sophistiqué. L’engouement pour cette lingerie est du au camouflage élégant rendu possible des petits défauts du corps de certaines femmes.

Toutefois, le port du soutien-gorge et du porte-jarretelles n'est pas délaissé par certaines car la guêpière est souvent considérée comme un accessoire sexy réservé avant tout aux femmes faciles.

La guêpière connaît une renommée mondiale, en devenant l'élément incontournable du New Look lancé par le couturier Christian Dior, en 1947.
L’invention, en 1956, du soutien gorge à armature permet d'équiper la guêpière en l'intégrant dans le haut du bustier pour un décolleté très pigeonnant devenu très tendance.

Dans les années 60, l’apparition du collant et le port démocratisé du pantalon chez les femmes, font disparaître peu à peu l’utilisation du porte-jarretelles et de la guêpière.
Le port de la guêpière a chuté, l’apparentant à la soumission de la femme-objet à l’homme.

Elle sera délaissée, pour refaire son apparition depuis quelques années dans les boutiques de lingerie.

De nos jours, la guêpière est un atout de séduction indéniable que de plus en plus de femmes portent pour affirmer leur féminité. Elle reste la lingerie préférée à porter sous la robe de mariée pour rendre la nuit de noce plus érotique.

Guêpière de Mariage

Guêpière blanche mariage

Satisfait ou rembourse Livraison point relais et domicile so colissimo Paiement securise FAQ